Barème kilométrique

Barème kilométrique voiture

La lettre d désigne la distance parcourue en km pendant l’année. Le coefficient applicable à cette distance augmente donc en fonction de la puissance de votre véhicule (en CV), dans la limite de 7 CV.

Puissance
administrative
moins de 5 000 km5 001 à 20 000 kmplus de 20 000 km
3 CV et moins d x 0,456 (d x 0,273) + 915d x 0,318
4 CV d x 0,523 (d x 0,294) + 1147 d x 0,352
5 CV d x 0,548 (d x 0,308) + 1200 d x 0,368
6 CV d x 0,574 (d x 0,323) + 1256 d x 0,386
7 CV et plus d x 0,601 (d x 0,34) + 1301 d x 0,405

Exemple : pour 4 000 kilomètres parcourus à titre professionnel en 2020 avec un véhicule de 6 CV, le professionnel peut faire état, d’un montant de frais réels égal à 2 296 € (4 000 km x 0,574).

Barème kilométrique voiture électrique

Puissance
administrative
moins de 5 000 km5 001 km à 20 000 kmplus de 20 000 km
3 CV et moinsd x 0,547(d x 0,328) + 1 098d x 0,382
4 CVd x 0,628(d x 0,353) + 1 376d x 0,422
5 CVd x 0,658(d x 0,3700) + 1 440d x 0,442
6 CVd x 0,689(d x 0,388) + 1 507d x 0,463
7 CV et plusd x 0,721(d x 0,408) + 1 561d x 0,486

Barème kilométrique moto


La grille dépend de la puissance du deux-roues utilisé par le contribuable. Comme pour le barème des voitures, le coefficient kilométrique augmente en fonction de la puissance du véhicule, dans la limite de 5 CV.

Type de deux-rouesJusqu’à 5 000 km5 001 à 20 000 kmplus de 20 000 km
Deux-roues : 1 ou 2 CVd × 0,341(d × 0,085) + 768d × 0,213
Deux-roues : 3, 4 et 5 CVd × 0,404 (d × 0,071) + 999d × 0,237
Deux-roues : plus de 5 CVd × 0,523 (d × 0,068) + 1 365 d × 0,295

Barème kilométrique scooter

Ce barème est utilisable pour les deux-roues (scooter ou vélomoteur) avec un moteur d’une cylindrée inférieure ou égale à 50 cm3 s’il s’agit d’un moteur à combustion interne. Pour les autres moteurs, ce barème kilométrique s’applique si leur puissance maximale nette ne dépasse pas 4 kW.

Type de deux-rouesJusqu’à 2 000 km2 001 à 5 000 kmplus de 5 000 km
Scooter 50 cc et moinsd × 0,272(d × 0,064) + 416d × 0,147

Publié le 19 février 2021 – Direction de l’information légale et administrative (Premier ministre)